Pleure moi une rivière

Ce matin le teste était négatif, en même temps je le savais, cela faisait déjà plusieurs jours que je n’y croyais plus. Ce cycle n’était pas different des autres, il a commencé  par un regain d’espoir, une euphorie presque qui a duré jusque l’ovulation, un psychotage en disséquant les moindres symptômes sur internet, et une désillusion violente.

Cela fait maintenant un an d’essai. Un an de roulette russe emotionelle.

La différence pour ce cycle, c’est que là, je n’en peux plus. Je suis fatiguée et je n’arrive plus à rebondir.

Depuis mes tests negatifs (oui, on ne sait jamais le premier etait peut etre deffectueux), je pleure sans discontinuer.

Je pleure parceque non, nous ne serons pas dans les 90% de couples qui tombent enceintes la première année, ni dans les 60% qui y arrivent après 3 cycles sous stimulation.

Je pleure parceque pour la première fois, j’ai vraiment peur : et si nous n’y arrivions pas? Et si même la fiv promise par le médecin à la rentrée çe marchait pas?

Je pleure parceque avec mes 5kilos de plus, mon gros ventre vide, mon acné telle que je n’en ai jamais eu, et cette fatigue, cette envie de ne rien faire, comment est ce que je vais rester seduisante pour mon mari, et surtout comment est ce que je vais continuer pour être bien avec moi même?

Inscrivez-vous

Abonnez-vous à notre lettre d'informations pour recevoir les nouveautés par e-mail.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Francoseexhalessence |
Lez-Arts-Trok-Coeurs |
My baby book |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nanou de Mailloc
| Mamanduneetoile
| Bebeshopping